Vous êtes ici : Accueil > Biographies > Lettre E > Etienne Daho

Etienne Daho

Etienne Daho Cliquez pour agrandir cette image

La biographie complète - Etienne Daho

Après une enfance en Algérie, Etienne Daho passe son adolescence à Rennes où il découvre le rock anglais puis fréquente la scène musicale de la ville bretonne.

Né le 14 janvier 1957 à Oran (Algérie)

Après une enfance en Algérie, Etienne Daho passe son adolescence à Rennes où il découvre le rock anglais puis fréquente la scène musicale de la ville bretonne. Il fait ses premiers pas sur scène lors des deux premières éditions des Transmusicales de Rennes et donne des concerts dans la région avant d'enregistrer son premier album en 1981, " Mythomane ", produit par Jacno. L'année suivante, son 45 tours " Le grand sommeil " est un succès et le fait connaître du grand public. Ce qui le guide vers un deuxième album, " La notte la notte " sur lequel figurent " Week end à Rome " et " Sortir ce soir ". Daho impose sa pop élégante et feutrée qui marquera fortement les années 80.
En 85 sort un autre tube, " Tombé pour la France " qui figurera par la suite sur l'album " Pop Satori " qui sort l'année suivante. Daho devient un véritable phénomène et collectionne les succès, tels que " Epaule Tattoo " ou " Duel au soleil ". En 88 sort son album " Pour nos vies martiennes " sur lequel on trouve par exemple " Heures hindoues " et " Bleu comme toi ". En 91, Daho amorce un premier virage avec son album " Paris Ailleurs ", moins acidulé que ses précédents. Les extraits " Saudade " et " Comme un igloo " n'en sont pas moins des tubes entêtants et accrocheurs. L'année suivante, l'album " Urgence ", au profit de la lutte contre le sida, réunit de grands noms de la variété française (Birkin, Vartan, Kaas, Farmer, Cabrel, Hallyday, etc) et se fait sous son égide. En 93, il reprend " Mon manège à moi " d'Edith Piaf et ce titre lui vaut un certain succès.

Gainsbourg en filigrane

Parallèlement, Daho ne cesse de produire d'autres artistes ou à composer pour eux. Il travaille notamment avec deux de ses idoles d'enfance : Françoise Hardy et Sylvie Vartan. Puis, en 95, des rumeurs l'affirment mourant. Il réagit avec un cinq titres enregistré à Londres avec le groupe St Etienne, et portant le titre approprié de " Reserection ". Mais ce n'est que l'année suivante qu'il retrouve vraiment son public français avec un album intitulé " Eden " qui est un succès immédiat.
En 2000 sort un nouvel album, " Corps et armes ", qu'il enregistre dans les studios d'Abbey Road à Londres. Avec la maturité, Daho semble se débarrasser d'une certaine image de " chanteurs à minettes " qui a pu lui coller un certain temps. Il conserve néanmoins un public extrêmement fidèle qui le suit dans ses évolutions artistiques. Une fidélité qui ne se dément pas lors de sa tournée qu'il entame en novembre. Un enregistrement de son passage en Belgique sort en 2001. Parmi les vingt deux titres, un duo avec la chanteuse Dani " Comme un boomerang ", une chanson de Serge Gainsbourg jusque là inédite. Deux ans plus tard, sortie de " Réévolution " avec un autre duo ; une nouvelle version de " If " avec Charlotte Gainsbourg. Après sa tournée " Réévolution tour ", qui démarre en 2004, il poursuit ses collaborations. Etienne Daho chante notamment avec Jane Birkin, " La grippe ". Sort un Best of live en 2005 " Sortir ce soir ".

Partager

Annuaire de biographies

A-Z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y 0-9
Chargement
Actualités RSS

Actualités

EN CE MOMENT :
Ecouter

Accès membres

Nous sommes le Lundi 9 Decembre 2019, Fête du jour : Pierre Fourier
Chargement