Vous êtes ici : Accueil > Biographies > Lettre F > Francis Cabrel

Francis Cabrel

Francis Cabrel Cliquez pour agrandir cette image

La biographie complète - Francis Cabrel

Si beaucoup de chanteurs de sa génération ont été influencés par les Beatles, Francis Cabrel, lui, aura été marqué par Bob Dylan ou Leonard Cohen.

Né le 23 novembre 1953 à Agen

Si beaucoup de chanteurs de sa génération ont été influencés par les Beatles, Francis Cabrel, lui, aura été marqué par Bob Dylan ou Leonard Cohen. Dès son adolescence, Cabrel joue avec des groupes de la région et se produit dans des bals. En 74, il se fait remarquer à un radio-crochet avec la chanson "Petite Marie". Trois ans plus tard, il sort son premier album intitulé "Ma Ville" qui sera suivi en 78 de "Les Chemins de Traverse". Celui-ci contient "Je l'aime à mourir" qui deviendra vite un énorme succès et fera connaître le chanteur et son charmant accent auprès du grand public.
En 80, Cabrel sort un nouvel album, "Fragile", sur lequel figure une autre magnifique ballade, "L'Encre de tes Yeux", ainsi que "La Dame de Haute-Savoie", qui laisse exprimer un côté plus rock. Nouvel album l'année suivante : ce sera "Carte Postale" avec encore une autre ballade qui deviendra un classique, le sublime "Répondez-moi". Avec l'album "Quelqu'un de l'intérieur" en 83, Cabrel commence à écrire des textes plus engagés, tendance qu'il poursuit sur l'album "Photos de voyage" en 85. Il n'extrait pas moins de ces albums quelques titres commerciaux, respectivement "Question d'équilibre" et "Encore et encore". En 87, il sort même un 45 tours inédit qui fera un triomphe. "Il faudra leur dire", enregistré avec les Enfants d'Asnières, sera pendant longtemps numéro un des ventes.

L'homme tranquille

En 90, Cabrel sort un nouvel album qu'il a longuement travaillé. "Sarbacane" est un succès immédiat, comme le seront la chanson-titre et l'extrait "C'est écrit", autre ballade romantique. Il faudra ensuite attendre 94 pour que Cabrel sorte un nouvel album, "Un samedi soir sur la Terre", dont sera extrait "Je t'aimais, je t'aime, je t'aimerai". L'album sera couronné aux Victoires de la Musique. Cabrel n'est pas un homme pressé. Il mûrit un autre album encore quelques années. Il s'agira de "Hors Saison" qui voit le jour en 99 et dont sera extrait le single "Presque rien".
En 2000, il sort un triple album, " Double tour ". Un live qui reprend des titres interprétés essentiellement en acoustique durant sa tournée 99. Deux albums live, tirés de sa série de concerts " Autour du blues " paraissent en 2001 et 2003. A l'occasion des représentations " Autour du blues " il joue avec David Johnson. Une rencontre qui donne lieu à son nouveau disque en 2004, "Les beaux dégâts ". Les textes de Francis Cabrel sont mis en musique par le saxophoniste américain. La tournée des " Bodegas " fait l'objet d'un album en 2005.

Parallèlement à sa carrière de chanteur, Cabrel mène une vie paisible à Astaffort, près de Toulouse, où il organise notamment des Rencontres musicales qui permettent à de jeunes artistes de trouver un tremplin.

Partager

Annuaire de biographies

A-Z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y 0-9
Chargement
Actualités RSS

Actualités

EN CE MOMENT :
Ecouter

Accès membres

Nous sommes le Lundi 9 Decembre 2019, Fête du jour : Pierre Fourier
Chargement