Vous êtes ici : Accueil > Biographies > Lettre J > John Lennon

John Lennon

John Lennon Cliquez pour agrandir cette image

La biographie complète - John Lennon

Etudiant aux Beaux-Arts, c'est lors d'une kermesse que John Lennon rencontre Paul McCartney en 1957. Celui-ci rejoint très vite les Quarrymen, le groupe fondé par John...

Né le 9 octobre 1940, décédé le 8 décembre 1980 à New-York

Etudiant aux Beaux-Arts, c'est lors d'une kermesse que John Lennon rencontre Paul McCartney en 1957. Celui-ci rejoint très vite les Quarrymen, le groupe fondé par John. Il sera suivi de George Harrison puis de Pete Best qui sera remplacé par Ringo Starr. Rebaptisé "The Beatles" par John, inspirateur et parolier du groupe, la formation se produit à Liverpool. En 1962, un contrat signé chez Parlophone, filiale d'EMI, leur ouvre les portes de la gloire.
Le succès international de "The Beatles" ne satisfait pourtant pas complètement John qui très vite éprouve le besoin de délivrer un message à travers ses chansons. Il se lance donc, en marge des Beatles, dans une carrière solo.

L'arrivée de Yoko Ono

Il est soutenu dans son oeuvre par Yoko Ono, une artiste japonaise qui deviendra sa seconde femme en 1969. Son premier album, "Two Virgins", sort en même temps que le "Double Blanc" de son groupe, en novembre 1968. "Two Virgins" fera énormément parler de lui, en raison notamment de sa scandaleuse pochette présentant une photo de John et Yoko entièrement nus.
1969 est marquée par la fondation du Palstic Ono Band, un groupe auxquels participent occasionnellement John, Yoko, Eric Clapton et Klaus Voorman. Suivront deux albums, "Life With The Lions" et "Wedding Album", ainsi que plusieurs 45 tours : "Give Peace A Chance", "Cold Turkey " qui traite de la dépendance de John à l'héroïne, et "Instant Karma " qui deviendra un tube des deux côtés de l'Atlantique.

Une créativité contrariée

The Beatles séparés, John Lennon poursuit sa carrière solo. En 1970 il sort un nouvel album "Plastic Ono Band" dont seront extraits "Mother ", "Working Class Heroe" et "God".
Installé à New-York, révolté par la guerre du Vietnam, l'engagement de John Lennon en faveur de la paix est de plus en plus marqué. En 1971 il signe "Imagine ". La chanson, qui engendrera un album du même nom, deviendra son plus grand tube et résonnera dans le monde entier comme un hymne à la paix. L'album suivant, "Sometime in New-York City" (1972) sera exclusivement composé de chansons à connotation politique.
Suivra une période de galère. Inquiété par les services de l'Immigration, séparé de Yoko et de leur fils, Sean, John mènera à Los Angeles une vie de débauche avec Elton John, David Bowie ou encore Ringo Star. Il ne refera surface qu'épisodiquement avec notamment l'album "Walls and Bridges", en 1974, et la chanson "Whatever Gets You Through the Night ", co-écrite par Elton John. Ce dernier favorisera par ailleurs la réconciliation du chanteur avec Yoko Ono.

Un destin tragique

En 1980, John abandonne son statut d'homme au foyer pour retrouver le chemin des studios. Il enregistre avec sa femme un double album intitulé "Double Fantasy". Le single qui en est extrait, "(Just Like) Starting Over " marque le début de ce que John souhaite être une nouvelle ère. Il sera pourtant stoppé net dan son élan - le 8 décembre 1980 en plein coeur de New-York, John Lennon tombe sous les balles de David Chapman, un fan déséquilibré.

Dans chacune de ses oeuvres, John Lennon aura su explorer les contradictions humaines. A la haine, au racisme ou encore à la violence il aura opposé la paix, l'amour et la fraternité. Un patchwork de la vie autour duquel se retrouve encore des fans par milliers.

Partager

Annuaire de biographies

A-Z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y 0-9
Chargement
Actualités RSS

Actualités

EN CE MOMENT :
Ecouter

Accès membres

Nous sommes le Dimanche 16 Decembre 2018, Fête du jour : Alice
Chargement