Vous êtes ici : Accueil > Biographies > Lettre M > Mariah Carey

Mariah Carey

Mariah Carey Cliquez pour agrandir cette image

La biographie complète - Mariah Carey

Née le 27 mars 1970 à Long Island (New York), Mariah Carey est la fille d'une chanteuse d'opéra irlandaise et d'un père d'origine afro-vénézuélienne, ingénieur de profession. Elle va très vite attraper le virus de la musique.

 

Cadette d'une famille de trois enfants, elle prend des leçons de chant dès l'âge de quatre ans, se produit dans des spectacles à l'école et compose ses propres chansons.

C'est donc en toute logique qu'elle suit des études musicales, qu'elle finance en travaillant comme serveuse dans des restaurants new-yorkais. De fil en aiguille, elle devient choriste aux côtés de Brenda K Starr, dont elle reprendra le fameux I Still Believe, un peu plus tard...

Union
C'est à cette période que Tommy Mottola la remarque lors d'une soirée. L'ancien batteur du groupe Blood Sweat & Tears est devenu le PDG de Sony Music et lui propose un contrat sur le champ.

Le premier album éponyme, en 1990, est un énorme succès avec plus de six millions d'exemplaires vendus ! Une voix unique (estimée entre cinq et sept octaves...), un corps de rêve, un joli minois...

Début d'une carrière en fanfare alors que Cendrillon épouse son prince charmant devant plus de trois mille invités ! Le couple Carey - Mottola va enfiler les tubes, comme d'autres les perles, pendant toute une décennie.

Emotions
En 1991, Emotions confirme l'ampleur du phénomène, tout comme le MTV Unplugged, paru un an plus tard. Pas une année ne passe sans que la chanteuse ne publie un nouveau disque voire deux: Music Box (1993), Merry Christmas (1994), Daydream (1995).

1997 marque sa rupture conjugale et une nouvelle vie qui prend forme dans Butterfly. L'heure est aussi au bilan ! La compilation The Ones paraît donc en 1998 et permet surtout de découvrir un duo avec sa "meilleure ennemie", Whitney Houston (When You Believe sur la musique du dessin animé "Le Prince d'Egypte"). Une décennie qu'elle termine en fanfare avec l'album Rainbow en 1999.

Dépression
En dix ans de carrière, la belle a déjà vendu plus de cent-trente millions de disques à travers le monde ! Mais les années 2000 vont débuter sous des auspices beaucoup moins favorables... Nouveau chagrin d'amour suite à sa séparation d'avec le crooner mexicaine Luis Miguel, et changement de maison de disques.

Elle signe avec Virgin en s'engageant à produire cinq albums en échange d'un chèque de cent millions de dollars ! Malheureusement, un seul voit le jour. En l'occurrence Glitter, bande originale du film du même nom, qui est un cuisant échec.

Mariah Carey y tient pourtant le rôle principal. Elle est carrément désignée "pire actrice de l'année" aux Golden Raspberry Awards! Le contrat est rompu avec son label et Mariah oscille entre dépression et hospitalisation...

Résurrection
Cependant, un tel talent n'a aucun mal à trouver un nouveau refuge et c'est donc Universal qui lui ouvre sa porte début 2002. Sa nouvelle production arrive l'année suivante avec Charmbracelet.

En 2003, c'est The Remixes, double album pour lequel elle a demandé aux plus grands producteurs du R'n'B américain (Irv Gotti, Jermaine Durpi) de réarranger ses plus grands succès. Le succès est certain mais sans commune mesure avec celui des années fastes.

Cela lui donne toutefois l'idée de continuer à travailler avec cette famille musicale ainsi qu'avec R Kelly pour un disque attendu vers 2005. Un livre pour enfants est aussi à l'ordre du jour. Elle renoue en outre avec le cinéma dans "Wisegirls" de Mira Sorvino.

Partager

Annuaire de biographies

A-Z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y 0-9
Chargement
Actualités RSS

Actualités

EN CE MOMENT :
Ecouter

Accès membres

Nous sommes le Dimanche 8 Decembre 2019, Fête du jour : Fête de l'Immaculée Conception
Chargement