Vous êtes ici : Accueil > Biographies > Lettre C > C. Jérôme

C. Jérôme

C. Jérôme Cliquez pour agrandir cette image

La biographie complète - C. Jérôme

Chanteur populaire par excellence, C. Jérôme devient l'une des idoles de la chanson française dans les années 70 avec des titres comme " Kiss me " ou encore " Himalaya ". En perte de vitesse au début des années 80, il revient en force avec " Et tu danses avec lui ".

Claude Dhotel dit C Jérôme
Né le 21 décembre 1946 à Paris, décédé le 14 mars 2000.

C. Jérôme, qui cherche encore chaussure à son pied, partage sa jeunesse entre le magasin de chaussures où il est vendeur et les scènes de la région de Nancy, où il se produit avec son groupe de rock and roll, les Storms.
Trop étriqué, dans son costume de chanteur provincial, Claude Dhotel prend la direction de Paris, où il se rend régulièrement au Golf Drouot ou encore à La Locomotive dans l'espoir de rencontrer des personnalités influentes du milieu musical.
Le résultat ne se fait pas attendre. Il rencontre Jean Albertini qui devient son producteur. Sous le pseudonyme qu'on lui connaît aujourd'hui, C. Jérôme enregistre son premier 45 tours, " Les fiancés " qui ne rencontre pas son public.
Il faut attendre " Le Petit Chaperon rouge est mort ", qui bénéficie de l'appui de l'émission " Salut les copains " d'Europe numéro 1, et " Quand la mer se retire " pour que le chanteur connaisse le succès.

Chanteur populaire

La notoriété ne fait que s'accroître avec " Kiss me " en 1972... plus d'un million d'exemplaires vendus. Le titre, qui fait l'objet de plus d'une vingtaine de versions, est repris en Allemagne, au Luxembourg, en Belgique et même au Québec. Suivent " Himalaya ", " Manhattan " ou encore " C'est moi ". Au début de années 80, malgré l'adaptation de Shaking Stevens, " Julie à la folie ", la carrière de l'artiste marche au ralenti.
Retour fracassant en revanche en 1985 avec " Et tu danses avec lui " qui est en tête du Top 50. Une fois encore, C. Jérôme dépasse le million d'exemplaires vendus.
Après un nouveau triomphe avec " Derniers baisers ", l'artiste célèbre ses vingt cinq ans de carrière à l'Olympia en 1993.
A partir de 1995, il décide d'élargir son champ d'activité en devenant animateur d'émissions musicales d'abord en radio sur RMC avec " Les années tubes ", puis à la télévision sur TF1 avec " La chanson trésor " ainsi que sur France 2 où il se fait chroniqueur dans " Vivement dimanche ".
Une nouvelle carrière qui est brusquement interrompue en 1997 à la suite d'une tumeur cancéreuse.
Pour autant, il revient à la télévision, repart en tournée également et sort même un nouveau titre, " Chanson pour Carole ". Un répit de courte durée, puisque le maladie refait surface en 1999. C. Jérôme s'éteint finalement le 14 mars 2000.

Partager

Annuaire de biographies

A-Z A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y 0-9
Chargement
Actualités RSS

Actualités

EN CE MOMENT :
Ecouter

Accès membres

Nous sommes le Jeudi 14 Novembre 2019, Fête du jour : Sidoine
Chargement